16 02 21 be cassine 4 ente te 2

 

Septembre 2018


SEPTEMBRE 2018

La canicule passée, on aurait pu croire que la pratique de la photographie animalière allait reprendre sereinement ses droits, mais c'etait sans compter sur la  fameuse ouverture de la chasse, loisir ô combien envahissant pour notre chère nature sauvage.

Mais bon, restons zen, tous les ans c'est la même chose et heureusement qu'il existe des zones interdites aux tirs meurtriers, des zones de quiétude pour les oiseaux et les photographes.

Je reste optimiste, car mes spots d'hiver me manquent et j'ai hâte de les retrouver, ainsi je vais de nouveau observer l'avifaune des bords de mer, là ou les bécasseaux sanderling cohabitent avec les bécasseaux variables, là où les tournepierres à collier picorent le sable comme des poules afin d'extirper de beaux solen.

Je compte bien cet hiver immortaliser les magnifiques et farouches huitriers pie en parade, effectuant d'incroyables chorégraphies au rhytme des vagues frappant le rivage.

je vous souhaite une bonne rentrée, quand à moi je reprend le chemin de la belle nature en espérant de belles rencontres.

Dominique MIGLIANI 2018 ©


18 08 05 bihoreau gris 10 site 2

Bihoreau gris juvénile


 

 

Dominique MIGLIANI auteur photographe biodiversité Montpellier nature du sud Hérault

Ajouter un commentaire