16 02 21 be cassine 4 ente te 2

 

Mars le temps des migrations


MARS 2018 le temps des migrations

 

Nous avons tous des lieux que nous avons découverts lors de repérages,  il y a parfois quelques années, mais qui ne vous inspirent pas sur le moment.

Un jour, vous décidez d'y aller faire de l'observation, comme ça, pour voir, au détours d'une balade et immédiatement vous découvrez un biotope exceptionnel, un monde animal secret et bouillonnant de vie.

Cette petite histoire vient de m'arriver il y a deux mois sur un site découvert l'année dernière, où des espèces magnifiques grouillent sur les bords de mer et dans le petit estuaire.

Les bécasseaux variables se mêlant aux bécasseaux sanderling venus de l'Arctique, sont hyperactifs à la recherche de nourriture à base de bivalves et autres petites crevettes.

Les tournepierres à collier osent tout pour un petit  Solen marginatus en n'hésitant pas à passer à moins d'un mètre du photographe allongé sur le sable humide.

Les huitriers pie ont déjà commencé leurs parades amoureuses bruyantes et spectaculaires.

La suite, je vous la raconterai, car la belle histoire de la nature sauvage, s'écrit au gré de chaque sortie.

Les 16, 17 et 18 Mars 2018, j'aurai l'immense honneur  de participer au Festival nature du val de Saône à Saint Jean de Losne en qualité d'invité d'honneur, partageant l'affiche avec de nombreux photographes talentueux.

Bon  mois de Mars les amis et ouvrez grand les yeux car les migrations ont enfin commencé.

Dominique MIGLIANI 2018 ©

 


18 02 27 be casseau sanderling 15 site

bécasseau sanderling


 

 
Ajouter un commentaire